daf-logo-2015Faites-vous partie de cette espèce de Daf en voie d’extinction, figée dans le 20e siècle, qui reste à son bureau et n’investit pas le management? Voici 5 mises en situation de l’archétype du Daf du 20e siècle, extraites de roman graphique « Je suis top ! »

 

Le (pire) Daf du 20e siècle.

Je suis Top - DAF

Costume trois pièces à petits carreaux mal assortis, cheveux gras, raie sur le côté tentant de masquer la calvitie, silhouette bedonnante… Le roman graphique « Je suis top ! », qui relate la carrière d’une femme dans le secteur de la finance, met en scène un archétype du manager passéiste. Malheureusement, son manque de modernité n’est pas que physique: il se révèle incapable d’intégrer une femme à son équipe sans une bonne dose de sexisme. Sa fonction? Daf… Premier manager de Catherine, le personnage principal du roman, il constitue un excellent contre-exemple pour tous les Daf du 21e siècle.

Le débrief de réunion selon le Daf du 20e siècle.

Je suis Top - DAF

Dès sa prise de poste en tant que première adjointe du Daf, Catherine comprend à qui elle a affaire: « Ah, mon Daf… Tout un poème! Tant de machisme et de misogynie concentrés dans un seul homme! Le tout teinté d’humour gaulois et de vulgarité! » Les vignettes ci-dessus sont représentatives d’un débrief de réunion humiliant pour la collaboratrice. Niant sa capacité à participer à un débat constructif, le Daf la convoque pour lui reprocher de l’avoir « contredit en réunion ». Est-ce parce qu’elle avait un point de vue novateur à apporter? Non, c’est une femme, donc ce sont les hormones qui parlent… Une attitude managériale à éviter de toute urgence pour le Daf moderne.

Intégrer une femme dans son équipe… avec élégance.

Je suis Top - DAF

Le premier jour de sa prise de poste, Catherine voit son Daf fixer la date éventuelle de sa première grossesse. Et de conclure face à une collaboratrice sous le choc: « Voilà! Une bonne chose de faite! Nous sommes d’accord? Le chapitre est clos, donc… Des questions? », avant de la gratifier d’une amicale… main aux fesses. Doit-on rappeler qu’il est légalement interdit à l’employeur d’interroger une salariée sur son état de grossesse éventuel ou sur son désir de maternité? Fort heureusement, le Daf du 21e siècle n’est pas aussi rétrograde, et dispose de tous les outils pour que la grossesse de ses collaboratrices ne soit plus un sujet sensible.

Trouver les mots face à une collaboratrice enceinte.

Je suis Top - DAF

La grossesse de Catherine sous les ordres de son Daf sera ponctuée de remarques totalement déplacées, surtout dans un contexte professionnel. Plutôt que de s’attarder sur l’évolution physique de sa collaboratrice, le Daf du 21e siècle se souciera de prendre les mesures nécessaires pour gérer son départ en congé maternité. Et il n’oubliera pas non plus de préparer son retour…

Conserver une attitude professionnelle avec les opérationnels

Je suis Top - DAF

Le comportement de ce Daf du 20e siècle face aux opérationnels est loin d’être un exemple. Plus sensible aux « arguments mammaires » qu’aux chiffres mis en avant par la jeune opérationnelle, le Daf adopte un processus budgétaire très personnel. Le Daf du 21e siècle, pour sa part, se positionnera en chef d’orchestre du processus budgétaire, qu’il maîtrisera de A à Z.

Processus de recrutement: le Daf du 20e siècle vs le Daf du 21e siècle

Je suis Top - DAF

Même après avoir quitté son poste de première adjointe du Daf, l’évolution de carrière de Catherine reste marquée par le sexisme ancré dans les esprits des managers du 20e siècle. Lorsqu’elle postule pour un poste de directrice d’exploitation à la tête d’un département de fusions-acquisitions dans un grand groupe international, sa candidature est retenue alors qu’elle est en short list avec un homme. Malheureusement, ce n’est pas la parité qui motive le choix du recruteur. La rémunération proposée à la recrue féminine est bien inférieure à celle de l’homme. Une inégalité qui persiste encore au 21e siècle: l’égalité salariale entre hommes et femmes, un défi à relever pour le Daf moderne ?

« Je suis top ! », un roman graphique de Blandine Métayer, Véronique Grisseaux et Sandrine Revel Ces vignettes sont extraites du roman graphique « Je suis Top ! » de Blandine Métayer, Véronique Grisseaux et Sandrine Revel, publié aux éditions Delcourt en janvier 2016.

Retrouvez cet article sur : www.daf-mag.fr – « Êtes-vous un Daf du 20e siècle? »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*