Je suis Top dans la Marseillaise

Le plafond de verre toujours prégnant dans les entreprises

Malgré les lois, le constat est toujours là : l’égalité femme-homme dans le milieu professionnel n’est bien souvent pas respectée. Un plafond de verre qui empêche les femmes d’accéder aux postes les plus élevés, sans parler de la différence de salaire, ces dernières gagnant 25% de moins que les hommes

la_marseillaise_logofr2

Je suis Top dans la Marseillaise

La tournée nationale de l’égalité professionnelle passe par le Vaucluse, le 18 septembre à Pernes-les-Fontaines.

Malgré les lois, le constat est toujours là : l’égalité femme-homme dans le milieu professionnel n’est bien souvent pas respectée. Un plafond de verre qui empêche les femmes d’accéder aux postes les plus élevés, sans parler de la différence de salaire, ces dernières gagnant 25% de moins que les hommes, et du sexisme ordinaire au sein des entreprises. Pour tenter de faire évoluer les mentalités, une tournée nationale de l’égalité professionnelle débute en cette rentrée.

Au programme, un spectacle, « Je suis top » de et avec la comédienne Blandine Métayer, suivi d’un débat. Cette tournée passera dans plus d’une trentaine de villes et débute ici en Vaucluse, à Pernes-les-Fontaines ce jeudi 18 septembre. Soutenue par le secrétariat d’État chargé des droits des femmes (anciennement Ministère) et par de nombreux organismes, cette tournée vient de clore trois saisons à Paris (également au Festival d’Avignon en 2013) et part dorénavant dans toutes les régions françaises.

Pour chaque ville, le dispositif est le même : après la représentation, un débat est organisé avec la comédienne, suivi d’une table ronde avec les associations locales. A Pernes-les-Fontaines, seront présents autour de la table pour débattre de l’égalité professionnelle, le Planning Familial de Vaucluse, le Collectif Droits des Femmes 84 et FACE Vaucluse (club d’entreprises contre l’exclusion et la pauvreté).

Afin de monter cette pièce de théâtre, Blandine Métayer est allée à la rencontre d’une quarantaine de femmes, de 25 à 55 ans, tout poste confondu, de la stagiaire à la directrice générale. Autant de témoignages recueillis au sein des entreprises qui font la matière du spectacle. La comédienne a également travaillé avec la sociologue Cécile Ferro ainsi que Brigitte Grésy, auteure de nombreux rapports sur l’égalité femme-homme et d’ouvrages comme « Petit traité contre le sexisme ordinaire » et « La vie en rose » plus récemment. « Ce qui est le plus frappant dans ces témoignages, c’est cette difficulté encore très présente de faire carrière pour une femme, de concilier tous les temps de vie, professionnelle et privée » nous explique Blandine Métayer, « les mentalités ont du mal à avancer, le sexisme est encore très prégnant dans le monde du travail, très peu de femmes sont présentes dans les comités de direction et elles se restreignent elles-mêmes de peur de ne pas pouvoir tout concilier : le plafond de verre existe encore ! »

Autant de sujets abordés au sein de son spectacle et du débat, « c’est une pièce qui s’inscrit dans un combat sociétal, d’autant plus avec la disparition du Ministère des droits des femmes. Il va falloir encore plus se mobiliser, notre société est toujours foncièrement patriarcale et tend même à être en régression actuellement ».

Un état des lieux inquiétant qui sera dressé pendant la table ronde, afin de tenter de trouver des solutions avec les associations locales présentes.

MF

Article en ligne

Je suis Top à la Une de la Marseillaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*