Dimanche 09 janvier 2011

Après avoir exploré l’univers des femmes célibataires (dans son précédentspectacle intitulé « Célibattante ! »), Blandine Métayer nous invite aujourd’hui à appréhender celui des femmes managers. Catherine Boissard répète le discours qu’elle va prononcer lorsqu’elle se rend compte qu’elle a écrit… un discours d’homme. Dès lors, elle fait un retour en arrière sur son parcours, à la fois professionnel et personnel. Comme tant d’autres femmes, si elle est aujourd’hui au top de sa carrière, c’est qu’elle en a vraiment bavé pour y arriver.

Tout a commencé très jeune. Son père n’ayant d’yeux que pour l’avenir de son fils, Catherine a multiplié bons points et diplômes. Il lui a fallu gagner ensuite de nombreuses autres batailles et coups bas… tout en se coltinant au sexisme ordinaire allant des blagues misogynes à deux balles à des humiliations vraiment dégradantes et ce, pas uniquement de la part d’hommes ! Eh oui, les préjugés ont la vie dure ! Mais ça y est, elle est enfin directrice des affaires financières !

Hélas, si sa vie professionnelle est couronnée de succès, on ne peut pas en dire autant de sa vie perso. D’ailleurs, c’est grâce à un événement familial qui aurait pu se terminer en tragédie qu’elle est « redescendue sur Terre ».

C’est là qu’elle s’est rendu compte qu’elle ne travaillait plus mais « étais devenue [son] travail… Pour dresser ce constat d’une grande justesse, Blandine Métayer s’est basée sur les témoignages d’une cinquantaine de femmes et de quelques hommes. Elle y a apporté son humanité rayonnante et nous le livre avec un énorme talent et une grande générosité. Entre rires et émotion, elle nous entraîne sur les talons de toutes les femmes, et pas seulement les managers, qui ressentent au quotidien que « l’emploi des femmes c’est soldes toute l’année ! ».

De et par Blandine Métayer

Caroline Fabre

Lien vers l’article ( à venir )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*